-
Pendant la période des examens (bac, brevet, etc..) pensez à l'hypnose pour vos enfants afin de les aider à mieux appréhender ces moments de grand stress.


NOUVEAU !!! L'ANNEAU GASTRIQUE HYPNOTIQUE




Vous souhaitez arrêter de fumer ? L'hypnose est le meilleur moyen d'y arriver !!! En deux séances à moins de 5 jours d'intervalle vous serez libéré si vous êtes vraiment motivé !!!!





Un esprit sain dans un corps sain  ! 
Les deux sont tellement liés qu'on ne peut concevoir de travailler l'un sans travailler l'autre. L'hypnose est un outil exceptionnel qui peut vous permettre d'atteindre vos objectifs tant personnels que professionnels en toute simplicité.


QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE ?

Historiquement, l’Hypnothérapie est née d’un modèle médical, sous l’influence des Professeurs Bernheim et Charcot, à la fin du 19e siècle.

L'hypnose constitue un état modifié de conscience, un état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Toute technique de relaxation ou de méditation peut induire un état d'hypnose.
Certains exercices du yoga permettent également d'arriver à un état d'hypnose. L'état hypnotique se produit de même au cours d'une séance d'acupuncture ou de massage. De plus, nous passons tous par un état hypnotique au moment de l'endormissement et au moment du réveil, de même nous pouvons connaître cet état en conduisant, en lisant, en marchant, en regardant un film. C'est donc une expérience quotidienne. Ainsi, la capacité à être hypnotisé est une caractéristique inhérente aux êtres humains. L'état hypnotique constitue avant tout une expérience agréable où le corps devient détendu, l'esprit, calme. Ainsi, toute personne hypnotisée prend plaisir à ce bien-être physique et à cette paix intérieure.
Comme il s'agit d'un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, une personne hypnotisée n'est pas endormie. Elle ne perd pas conscience non plus, elle n’oublie pas tout. La personne maintient sa capacité de raisonner et le contact avec l’extérieur. On ne peut donc pas pousser une personne hypnotisée à commettre des actions contraires à sa morale et à ses valeurs. Le thérapeute peut suggérer mais pas influencer.
Il utilise les ressources du patient aussi bien que les résistances. Une partie de vous a la solution, mais vous l’ignorez. L’état hypnotique permet d’accéder aux ressources de l’inconscient peu disponibles à l’état de veille ordinaire. En accédant ainsi à celles-ci, et les ayant ancrées vous pourrez atteindre vos objectifs quels qu’ils soient.



Quelles sont les indications de l’Hypnothérapie ?

En pratique, tous les domaines de la vie peuvent tirer profit de la transe hypnotique, d’une manière ou d’une autre…
Inutile de préciser que si vous vous fracturez un bras, si vous faites une attaque virale, un infarctus, si vous vous empoisonnez, si vous avez une crise d’appendicite ou si encore simplement la grippe vous immobilise au lit : consultez un médecin ! Il s’agit d’urgences médicales : rien de tout cela n’a à voir avec l’hypnothérapie.

L’hypnose pourrait certes vous aider dans des situations purement physiques, mais elle ne sera pas le remède d’urgence principal pour ces maux d’ordre “mécanique”, qui touchent uniquement au corps, sans connotation psychologique ou psychosomatique.

EXEMPLES DE CAS TRAITES AVEC SUCCÈS PAR L’HYPNOSE (1)
(“classique”, “éricksonienne”, “nouvelle”, “humaniste”)
Suivant la littérature scientifique thérapeutique.

En cas de problèmes de couple, familiaux ; phobies : claustrophobies et agoraphobies, phobie sociale, peur des ascenseurs, du train, de l’avion, de l’eau…, dépression, anxiété, crises de panique, stress et mal-être, migraines, insomnies, cauchemars, troubles obsessionnels et du comportement ainsi que certains symptômes (1): paralysie, cécité, surdité, aphonie, amnésie, dysphagie, tics et bégaiements…, manque de confiance en soi, réorientation professionnelle ou personnelle, entraînement à la concentration, à la performance : sport, études, examens ; définition d’objectifs ; préparation préopératoire : accouchement sans douleur, dentisterie…; analgésie, anesthésie, et suites postopératoires ; lutte contre la douleur : examens médicaux pénibles, cancer, grand brûlé… , soutien durant le traitement du cancer, du sida et autres graves maladies, ichtyose, hémophilie, herpès génital ou labial, leucémie, diabète ; traumatismes : accident, décès, divorces… ; prise de décision importante, impuissance, vaginisme, frigidité, dysménorrhée et aménorrhée, stérilité, énurésie,  rétention urinaire, excès de poids, boulimie, anorexie, tabagisme, alcoolisme, toxicomanie, onychophagie, maladies de la peau : psoriasis, prurit, verrues, zona, eczéma, urticaire, calvitie… , allergies ponctuelles ou chroniques, asthme, hypertension artérielle, problèmes de vue, troubles gastro-intestinaux… et diverses maladies aux noms barbares !
Il ne s’agit donc pas de savoir “dans quels cas appliquer l’Hypnose” mais plutôt “comment appliquer l’Hypnose dans le cas qui me concerne” !
Autrement dit, beaucoup de “problèmes” ou “dysfonctions” peuvent trouver solution grâce à l’Hypnose, et encore plus de bonnes choses peuvent être encore améliorées, peaufinées et décuplées pour vous apporter soulagement, mieux-être et une vie plus agréable.

(1) ayant des causes psychologiques




L’HYPNOSE ERICKSONIENNE















Son créateur, le psychiatre et psychologue américain Milton Hyland Erickson,
né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et mort le 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona), a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique
et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique. Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre :
il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa rééducation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique.
Il est considéré comme le père des thérapies brèves.  Parmi ses élèves les plus connus figurent Stephen Gilligan, William O'Hanlon, Stephen Lankton et Jeffrey Zeig.


L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies dites brèves car le nombre de séances pour traiter un symptôme ou un problème est particulièrement réduit.
C'est un merveilleux outil qui donne la possibilité d’effectuer des changements. Nous ne changeons pas à cause de l’hypnose, par le fait d’être hypnotisé, par contre, nous avons la possibilité d’effectuer des changements en état hypnotique.
Il y a là une subtile différence.

 Les résultats obtenus peuvent paraître “magiques” à une personne qui ne connait pas l’Hypnose, mais en réalité il n’y a rien d’extraordinaire là-dedans ! Comme avec tout outil, la valeur de ce que vous obtiendrez dépendra de l’art et la manière dont vous l’utiliserez. Et vous aurez beau avoir le meilleur thérapeute du monde, ce sera toujours votre esprit qui travaillera. Ce sera donc toujours vous le moteur du changement.

Un bon jardinier sait où et comment planter ses graines, mais n’a pas le pouvoir de les faire germer. Seule la vie sait faire cela. Et personne au monde ne peut forcer une graine à germer… Donc, l’Hypnose vous permet de semer vos “graines de changement” de la meilleure manière pour qu’elles germent. Ensuite, vous et la Vie faites le reste !


POUR info l'hypnose entre à l'hopital :










Assistant de création de site fourni par  Vistaprint